Confidence sur l’oreiller – Charline Picon

Charline Picon, médaillée d'or aux JO de Rio
Charline Picon, médaillée d’or aux JO de Rio

Chaque mois, notre rubrique « Confidences sur l’oreiller » passe au crible un champion de la #teamvaudousport sur ses habitudes de sommeil, ses anecdotes, ou ses récentes performances…
Honneur aux dames et à une brillante championne, médaille d’or olympique de planche à voile, Charline Picon.

 

Vaudou Sport : Bonjour Charline, peux-tu nous raconter ce qu’il se passe la dernière minute de ta course avant de recevoir ta médaille d’or aux JO de Rio ?l

Charline Picon : La dernière minute de ma course la médaille d’or se joue avec la chinoise, si elle me double ça sera l’argent, si je la maintiens c’est l’or… Elle attaque mais son option ne paye pas, je reste devant elle et je dois finir ce dernier petit bord où il n’ y a plus de vent, donc ne rien lâcher jusqu’à l’arrivée… En passant la ligne je sais que c’est bon pour l’or.

 

VS : Quel est ton meilleur et ton pire souvenir durant ces jeux olympiques ?

CP : Mon meilleur souvenir c’est le passage de la ligne de cette dernière manche, toute la pression se relâche, ma famille est là, mon coach, et j’ai la chance de pouvoir partager ça avec eux en live.
Le pire, la fin du jour de course avant la finale, j’avais été toute la semaine sur le podium et en 3 courses je rétrograde à la 4ème place mais sur le coup je ne connais pas le classement et j’ai l’impression que je suis plus loin au classement et que je ne pourrais pas jouer l’or… Ça a été le moment le plus dur à gérer, tout peut basculer sur des décisions d’une demi seconde… 4 ans de travail…

 

VS : En tant que marque de literie, nous sommes obligé de te poser une question sur le confort de vos matelas au village olympique, confortables ?
CP : Je ne logeais pas au village olympique mais dans un hôtel proche de la marina, le confort n’était pas si mal… Assez ferme.

 

VS : Où as-tu découvert Vaudou Sport, et pourquoi tu as choisi de t’équiper de nos produits ?
CP : J’ai connu Vaudou Sport sur les réseaux sociaux, et j’ai décidé de choisir le matelas Warrior car je dormais jusqu’à présent sur un futon, et même si c’est pas mal pour préparer Tokyo, au niveau du dos c’était pas le top… En plus avec la grossesse c’était le bon moment pour passer sur un matelas au top et prendre soin de moi et du futur bébé.
Le fait que ça soit une marque française aussi, avec une innovation pour la recupération en vue de Tokyo… une multitudes de raisons pour choisir Vaudou Sport…

 

VS : Merci Charline, nous te suivrons désormais avec un immense plaisir sur la route de Tokyo 2020, sur ton instagram @Charlinepicon et tous tes réseaux sociaux pour de nouvelles aventures !

 

Partagez avec un proche ou sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *